L’avocat en droit du travail

Les avocats spécialisés en droit du travail s’occupent uniquement des problèmes que l’on peut rencontrer au travail. Tous les litiges qu’il peut y avoir entre l’employé et le patron de l’entreprise.

Pourquoi se diriger vers un avocat en droit du travail ?

Avocat en droit du travail

L’avocat est utile pour vous défendre devant le conseil des Prud’hommes. Sachez tout de même qu’un avocat n’est pas obligatoire en première instance au Conseil des Prud’hommes, mais obligatoire devant la Cour d’appel. Il doit pouvoir vous orienter, vous conseiller et faire respecter le droit du travail. Mais il doit aussi vous dire, si vous pouvez gagner ou s’il est inutile de se présenter devant la justice.

L’avocat en droit du travail est là aussi pour vous conseiller et vous montrer le chemin que vous devrez suivre pour vous défendre. Que ce soit pour du harcèlement, de la discrimination, un licenciement ou un diffèrent sur le contrat de travail, ces avocats sont au service des employer comme des employeurs.

Ce que fait un avocat en droit du travail

Votre avocat doit vous conseiller et vous expliquer dans quelle procédure vous devez vous lancer. Vous informez sur l’avancement de votre dossier. Vous défendre du mieux qu’il le peut, dans votre intérêt. Il est aussi amené à rédiger certains actes pour votre dossier. L’avocat en droit du travail doit tout faire pour aider son client. S’il perd lors du jugement, l’avocat ne peut pas être tenu pour responsable sauf si l’on prouve que sa responsabilité est engagée.

Ce que votre avocat en droit du travail est obligé de faire

Quand votre avocat à prêter serment, il a juré de respecter des règles déontologiques qu’il devra respecter dans sa vie professionnelle, mais aussi privée. L’obligation d’indépendance, il doit rester neutre et ne pas se faire influencer par des personnes extérieures ou son intérêt personnel.

L’obligation de loyauté, il ne peut pas défendre plusieurs personnes qui n’ont pas le même but dans la même affaire. Le respect de confidentialité, il doit garder le secret professionnel sans limites de temps. L’obligation de diligence, de conseil et d’information, il doit informer son client de tout avancement dans l’affaire qui les occupe.